Trop à perdre ou tout à gagner

Prédication sur 1 Co. 1:18,23-24