Comme une mère..

Par Jacques Tanguay, le 3 mai 2021, Éditorial

Ah les mamans… baronnes des bobos et contesses des coupures ! Quand j’avais une petite plaie, ma mère avait deux traitements disponibles… le mercurochrome (rouge et pas douloureux) et l'iodine (jaune et ayoye). Dans les deux cas, elle essuyait mes larmes, ajoutait un pansement (ce qu’on appelait un plaster), et je retournais jouer. "Guérit" et consolé.

Il est habituel de penser à Dieu comme notre papa, mais parfois les Écritures nous invite à attribuer à notre Créateur l’amour d’une maman. C’est ce que nous voyons dans notre texte ce matin…

Ésaïe 66: 13-14

"Oui, comme une mère qui console son enfant, moi aussi, je vous consolerai, et ce sera à Jérusalem ! Quand vous vivrez cela, votre cœur sera dans la joie…"

Bonne fête des mères !!!