Chemins rocailleux

Par Nadia Robitaille · 16 juillet 2021

Vies transformées!

« Et nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en son image dans une gloire dont l’éclat ne cesse de grandir. C’est là l’œuvre du Seigneur, c’est-à-dire de l’Esprit. »

- 2 Cor. 3:18

La marche chrétienne est un pèlerinage.

J’aime cette analogie, car je trouve qu’elle représente bien notre vie en tant que croyants.

Comme vous le savez, par moment cette route peut être recouverte d’un bitume tout neuf. La conduite est douce, silencieuse et si agréable. À d’autres occasions, le chemin est rocailleux, cahoteux et même montagneux. Parfois, il n’y a pas de voie du tout et il arrive que nous perdions tous nos repères. Notre GPS semble déconnecté du réseau divin.

Dans les moments où la route est tout sauf un long fleuve tranquille, nous pouvons nous demander pour quelle raison nous rencontrons tant d’embuches, de difficultés et d’épreuves.

Pourquoi les difficultés et les épreuves ?

Même si nous savons qu’elles font partie de la vie, quand nous les vivons de façon rapprochée et plus intensément, elles nous précipitent souvent dans le questionnement, l’incompréhension et le désarroi.

Si parfois les souffrances qu’elles engendrent sont inconfortables et douloureuses, elles peuvent également nous paraître occasionnellement intolérables.

L’apôtre Pierre nous invite à nous y attendre :

« Mes chers amis, vous avez été plongés dans la fournaise de l’épreuve. N’en soyez pas surpris, comme s’il vous arrivait quelque chose d’anormal. »

- 1 Pi. 4:12

Notre Dieu aimant, fidèle et bienveillant, voit l’ensemble de nos vies et connaît tout de nous. Ce qu’Il souhaite, c’est notre bien réel selon Sa perspective éternelle. Cela inclut notre transformation à la ressemblance de son Fils Jésus.

Dans cette optique, Il permet parfois des épreuves pour opérer certains changements en nous, même s’il ne s’agit pas du seul but des défis que nous rencontrons.  

La transformation, telle que le dit si bien le verset d’aujourd’hui, se produit progressivement : « Dans une gloire dont l’état ne cesse de grandir ». Elle impliquera nécessairement des changements graduels ainsi que des « poussées de croissances » plus ou moins longues et difficiles.

En tant que notre bon Papa, Il souhaite nous faire grandir de progrès en progrès vers une maturité plus grande, pour notre propre bien et celui des gens qui nous entourent. Il veut nous affranchir de ce qui nous retient et nous empêche d’être libres en Lui.

Une transformation de plus en plus profonde

Dans l’un de ses livres, le pasteur à la retraite et auteur Pete Scazzero compare la vie de chaque croyant à un iceberg. Il explique que ce que l’on voit de celui-ci à la surface n’est en réalité qu’une fraction de sa grosseur. De là l’expression « la pointe de l’iceberg ». D’un point de vue scientifique, il semblerait que la partie émergente de cette masse ne constitue que 10 % de sa taille.

Se pourrait-il qu’il en soit de même dans notre vie personnelle ? L’auteur suggère que seulement une partie de celle-ci est d’abord exposée à la transformation!

L’autre partie, celle qui est submergée, représente des aspects dont nous n’avons pas encore conscience et qui sont hors de notre champ de vision. C’est vraiment une grâce que Dieu ne nous dévoile pas tout ce que nous avons à changer en même temps.

Nos lacunes peuvent se trouver au niveau de la maturité émotionnelle ou relationnelle, de notre caractère. Il peut s’agir de blessures non résolues qui entravent notre croissance. Nous pouvons avoir de fausses croyances, des réactions défensives, des dynamiques et des péchés générationnels dont nous ne réalisons pas encore la présence.

Dans son amour, Il ne se lassera pas de chercher à attirer notre attention et à opérer ce travail de fond en nous. Au fur et à mesure que nous croissons, le Seigneur continuera à scruter nos cœurs de plus en plus creux, afin d’effectuer une transformation de plus en plus profonde. 

Lorsque le Saint-Esprit met en lumière des parties plus douloureuses et plus sombres de nous-mêmes, ne perdons pas courage. Au contraire, il s’agit là de l’œuvre de Dieu en nous ! Nous pouvons alors aller à Jésus pour implorer son aide, sa guérison et sa libération.

« Mes frères, quand vous passez par toutes sortes d’épreuves, considérez-vous comme heureux. Car vous le savez : la mise à l’épreuve de votre foi produit l’endurance. Mais il faut que votre endurance aille jusqu’au bout de ce qu’elle peut faire pour que vous parveniez à l’état d’adultes et soyez pleins de force, des hommes auxquels il ne manque rien. »

- Jc. 1:2-4

Quatre personnages bibliques changés par Dieu à travers les épreuves et au cours de leur pèlerinage de foi me viennent à l’esprit.

Chacun a vécu des transformations à des niveaux différents.

Les deux disciples sur la route d’Emmaüs

Les disciples sur la route d’Emmaüs étaient complètement déboussolés après la crucifixion de Jésus. Ils se trouvaient dans l’affliction et l’incompréhension totale.

Sur leur chemin, ils ont rencontré le Seigneur et ont réalisé que leur vision du type de libérateur qu’est le Christ devait être réajustée.

Il n’était pas venu pour délivrer le peuple de la domination romaine telle qu’ils le croyaient, mais en Messie qui sauverait toute l’humanité de l’emprise et de l’esclavage du péché !

En route, Jésus a renouvelé leur intelligence ! Il a retiré le voile de leurs yeux et ceux-ci se sont ouverts. Leurs fausses croyances au sujet du Jésus se sont démantelées.

Ruth, en direction de Juda

Après avoir été éprouvée par la famine et des deuils successifs, dont celui de son mari, Ruth a été placée devant un choix par sa belle-mère Noémi : « Retourne chez les tiens ! » Ruth 1 : 15

Malgré l’insistance de sa belle-mère, la réponse de Ruth a été sans équivoque : « Ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu ». Ruth 1 : 16

Elle s’est consacrée entièrement à Dieu et a renoncé à ses anciennes manières de vivre, aux dieux de ses parents et même à sa propre famille afin de suivre le Dieu de sa belle-mère.

À travers ses épreuves extrêmement difficiles, elle a reconnu en Lui le Dieu qui prend soin des veuves et des orphelins et qui étend son amour et son salut aux païens. Un Dieu qui sait retourner l’adversité en notre faveur. Elle est devenue l’une des ancêtres du roi David et de Christ.

Jacob, en route vers Canaan

Jacob connaissait Dieu depuis son enfance. Cependant, après des années de marche avec Lui, de promesses et de vision reçues, il avait toujours de la difficulté à Lui faire entièrement confiance.

Depuis son jeune âge, il s’appuyait sur ses propres ressources humaines afin d’assurer son avenir et donner un petit coup de pouce à Dieu.

Sa devise : Aide-toi et le ciel t’aidera !

Il recourait aux mensonges, aux stratagèmes et à la tromperie afin d’arriver à ses fins. Ses tactiques ne lui ont causé que de graves problèmes. Il avait besoin d’un changement important au niveau de son fonctionnement intérieur.

Avec Jacob, Dieu a dû utiliser les grands moyens !

Alors qu’il retournait chez lui après vingt années d’exil, un homme s’est battu avec lui toute une nuit jusqu’à l’aube. Voyant que Jacob ne lâchait pas prise, il lui a démis l’emboiture de la hanche. Il s’est retrouvé avec un handicap permanent.

Jacob a saisi à très grand prix ce que signifie dépendre de Dieu entièrement. Alors que Dieu Lui-même lui a résisté, Il a appris à connaître Sa Toute-Puissance et Sa fidélité envers Ses promesses. Il a également expérimenté un changement profond au niveau de sa personnalité.

Pour chacune de ces personnes, des trésors inestimables sont ressortis de leurs moments d’épreuves.

Question à considérer

Dans une attitude de prière et d’écoute, demandons au Saint-Esprit :

Y a-t-il des domaines de ma vie pour lesquels Tu tentes d’attirer mon attention en ce moment et qui nécessitent Ta touche bienveillante et Ton action transformatrice ?

En prière devant Dieu

Seigneur, je te remercie que dans ton grand amour pour moi tu ne me révèles pas tout ce que j’ai à changer en même temps.

Ta Parole dit que tu ne nous éprouves jamais au-delà de nos forces. Aide-moi à me rappeler ceci lorsque j’ai l’impression que c’en est trop, à me réfugier sous tes ailes et à regarder à Toi seulement.

Crée en moi un cœur pur et un esprit bien disposé, enseignable et à ton écoute. Par Ta grâce, je t’invite à me transformer dans les profondeurs de mon être en ton temps.

Fais-moi grandir vers une plus grande liberté en Toi, afin que je puisse mieux refléter ton image dans ce monde.

Que le Seigneur bénisse votre été et vous rafraîchisse par l’ondée de Son Esprit ! Que Sa grâce, Son amour et Sa paix reposent sur chacun de vous !

 

Chemins rocailleux Nadia Robitaille

Avant toutes choses, j’aime Jésus de tout mon coeur! Partenaire de vie et de ministère avec mon mari Martin Angers, nous sommes comblés de quatre merveilleux enfants et de deux petits-enfants.

Je suis également infirmière de formation ainsi qu’une amoureuse de la nature et de la lecture. Je ne me lasse pas d’apprendre sur des sujets qui m’intéressent, j’apprécie la réflexion et j’aspire à la vie plus profonde.

Je suis passionnée de voir des gens marcher de victoire en victoire vers une liberté plus grande en Jésus-Christ.

 

→ Réflexion

→ Journal